SNFOLC

Aller au contenu

Menu principal

L’Ecole de la République
n’est pas une start-up !

Le nouvel AED est arrivé !

Vous trouverez ici le 4 pages du SNFOLC sur la réforme Blanquer du lycée et du baccalauréat

Statut, concours, salaire des personnels, cibles du ministre Blanquer
Lien vers le communiqué du SNFOLC


AG dans tous les établissements

Chers collègues,

La situation en France évolue de jour en jour. Partout les lycéens et les étudiants s’organisent et se mobilisent nationalement pour l’abrogation de la contre-réforme Blanquer : Parcoursup, réforme du lycée et réforme du bac.

À Paris, vendredi, près de 4000 lycéens ont défilé dans la sérénité, mais avec détermination, de Stalingrad à République. Ces lycéens venaient de différents établissements de l’Île-de-France et en particulier de Monet, Rodin, Fauré, Charlemagne, Sophie Germain, Victor Hugo, Jules Ferry, Carnot, Voltaire, Quinet… À l’appel du secrétaire de l’UD FO 75, des syndiqués Force Ouvrière de différents syndicats étaient là pour protéger les jeunes – présence très appréciée des lycéens – et diffuser largement le communiqué des URIF condamnant la répression gouvernementale dont sont victimes les lycéens.

Cette répression gouvernementale a atteint un niveau inimaginable avec la scène des lycéens de Mantes la Jolie.

Aujourd’hui, le SNFOLC a appelé à un rassemblement au moment même où était prévu le groupe de travail pour la mise en place de la réforme des lycées à travers la carte des spécialités par établissement. Y étaient présents plusieurs lycées dont Voltaire – SNES, FO, SUD-, Paul Valéry – SNES, CGT, FO –, Carnot – SNES, FO, avec quelques lycéens… Ce groupe de travail n’a pas eu lieu.

Demain, les organisations d’étudiants et de lycéens appellent à une nouvelle journée de mobilisation et à une manifestation.

     Mardi 11 décembre
     Départ midi place Saint-Michel


Nous invitons tous les syndiqués à réunir immédiatement les personnels en assemblées générales, pour établir les revendications et discuter des initiatives nécessaires y compris la grève. Les revendications des lycéens sont les nôtres. La grève a déjà été décidée pour aujourd’hui et demain au lycée Voltaire. Le lycée Paul Valéry décidera demain de la continuation de la grève d’aujourd’hui.

Ce lundi 10 décembre après-midi, la CE de l’UD FO 75 a décidé d’appeler à manifester ce vendredi 14 décembre et de demander aux syndicats présents d’appeler à la grève. Le SNFOLC 75 a appuyé cette décision et appelle les personnels à faire grève et à venir manifester le 14 décembre. Un préavis de grève a été déposé par la FNEC FP FO à partir de ce lundi 10 décembre. Vous aurez les précisions sur le lieu et l’horaire de cette manifestation dans un prochain courriel.

       Bien cordialement,
       Benoît Connétable
       Secrétaire académique du SNFOLC 75



Rassemblement du 10 décembre contre la réforme Blanquer du lycée : L’école de la République n’est pas une start-up !

Depuis des semaines, les enseignants des lycées se réunissent avec leurs organisations syndicales pour rejeter la « réforme » Blanquer des lycées qui organise la fin du cadre national de l’Éducation nationale.
Pour FO, cette contre-réforme est la sœur jumelle de la réforme du collège qui appauvrit l’offre disciplinaire et instaure la concurrence entre les disciplines et les collègues.

Quid des spécialités qui préparaient les élèves aux filières du supérieur ?
Quid des disciplines, avec de nouveaux programmes qui s’appliquent avant leur parution et qui ne répondent ni aux besoins des élèves, ni aux attentes des enseignants ?

La réforme Blanquer est aussi une régression en termes de conditions de travail puisque, chaque année, les postes seront sur la sellette en fonction des arbitrages internes, des exigences financières imposées par les rectorats et le ministère et du projet de fusion des académies.

La réforme Blanquer remet en cause l’instruction, les savoirs, les diplômes nationaux, en particulier le bac, les études supérieures, les statuts particuliers des professeurs, leur liberté pédagogique, l’École de la République !

Tout le monde est perdant !


Le ministre et les recteurs veulent que les personnels, au sein de chaque lycée « choisissent » la « carte de l’offre des parcours de formation » qui sera proposée dans leur établissement.
Comme avec la réforme du collège, on demande aux professeurs de choisir quel enseignement ils vont dégrader, à quelle discipline ils vont retirer des heures, et donc quel enseignant va devoir compléter son service à moins qu’il accepte d’assurer un autre enseignement. Chacun connaît les conséquences dramatiques de cette réforme.

Lundi 10 décembre à 14h30, Le Rectorat de Paris convoque un groupe de travail relatif à la réforme du lycée qui examinera la carte des enseignements de spécialités et des options.

Le SNFOLC invite les personnels à se réunir en assemblée générale.
Il appelle les personnels à se rassembler


Lundi 10 décembre
14H
Rassemblement devant le rectorat
12 Boulevard d’Indochine 75019 Paris
Métro : porte de Pantin, TRAM « Bute du chapeau rouge »


  • Pour le retrait de la réforme Blanquer du lycée et du baccalauréat ;

  • Pour le maintien du baccalauréat comme diplôme national anonyme et premier grade universitaire ;

  • Pour le maintien de toutes les filières, de la structure classe ;

  • Pour le maintien de toutes les heures disciplinaires par niveau ;

  • Aucune suppression de poste

  • Abrogation de la loi ORE (parcoursup)


Il s’adresse aux autres organisations syndicales pour appeler ensemble à ce rassemblement.
Il dépose un préavis de grève à partir du 10 décembre.

Dimanche 2 décembre 2018




Face aux attaques du gouvernement : Résister, revendiquer, reconquérir !




4 pages de l'URIF sur la réforme des retraites

À faire connaitre autour de vous pour bien comprendre les enjeux de la sauvegarde du système par répartition.



Un résumé nous est offert par M. Fillon :

Retourner au contenu | Retourner au menu