SNFOLC

Aller au contenu

Menu principal

Communiqué de l’intersyndicale du second degré à Paris du 6 février 2019

L’intersyndicale parisienne du second degré (SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SNFOLC, SUD Éducaton et CGT Éducation) continue d’exiger le retrait des réformes des lycées, du baccalauréat, de la loi ORE (Parcoursup…). Elle s’oppose aux suppressions de postes dans les collèges et les lycées (au moins 117 postes supprimés à Paris) et ce, d’autant plus que les effectifs d’élèves augmentent.




Assemblées générales partout !

Loin de faiblir, la colère profonde des salariés du public comme du privé, des gilets jaunes comme des stylos rouges s’enracine. Le moins qu’on puisse dire c’est que les allocutions successives du Président de la République les 10 et 31 décembre 2018 confirment sa volonté de poursuivre la réforme des retraites, de la fonction publique d’État, de l’assurance chômage. Il ignore les revendications des salariés, des lycéens, des étudiants et des retraités.



Retourner au contenu | Retourner au menu