Retrait de la réforme des retraites ! - SNFOLC

Aller au contenu

Menu principal

Retrait de la réforme des retraites !



À l’heure où nous écrivons, le vendredi 17 janvier 2020, c’est le 44e jour de grève. La manifestation régionale du 16 janvier a montré avec ses 250 000 manifestants, la détermination des travailleurs pour aller jusqu’au retrait de la contre-réforme des retraites. Alors même que la communication du gouvernement voudrait nous faire croire que le mouvement « s’essouffle », la spectaculaire manifestation d’hier est bien la preuve que la colère et la volonté d’aller jusqu’au bout restent intactes chez les salariés qui bloquent ports et raffineries ; qui se mettent en grève reconductible à la Banque de France ; qui, renvoient leurs audiences et défilent dans les manifestations, chez les avocats ; qui à la Ville de Paris et particulièrement dans le nettoiement poursuivent leurs AG et bloquent des centres de déchet comme hier à la Tiru d’Ivry.

Dans l’enseignement, nous l’avons rappelé hier, les AG sont nombreuses et la grève continue. Hier, le collège Marx Dormoy, bloqué par les enseignants et les parents, a dû être fermé. Les lycéens sont engagés dans des actions de blocage de leur lycée. Comme ce matin à Colbert, Hélène Boucher, Ravel et Elisa Lemonnier. Ce sont aussi les parents qui bloquent les établissements : ce matin au collège Perrin. Seule réponse du gouvernement, du préfet, du recteur : la répression. À Hélène Boucher ce matin, la BAC était présente et la répression a sévi contre les lycéens. (Voir la lettre au recteur de la FNEC FP 75, le communiqué de l’UD FO 75 de ce matin).

Dans ce contexte de grèves massives pour le retrait de la contre-réforme des retraites, le Ministre Blanquer demande aux enseignants de faire passer les épreuves d’E3C, épreuves locales qui détruisent le bac national, à partir de lundi 20. Depuis quelques semaines, les IPR vont dans les établissements “former” les enseignants sur ces épreuves (voir le compte rendu d’une correspondante). Partout les IPR sont accueillis par des piquets de grève, comme à Balzac mardi 14 ou ce matin à Lavoisier. Dans ce contexte, le SNFOLC 75 a écrit aux organisations syndicales pour leur proposer d’appeler à la grève des surveillances des E3C à partir de lundi 20. (Voir lettre aux OS). Nous leur proposons aussi un rassemblement mercredi à 9 h devant le rectorat, à l’heure où doit se tenir le CTA en présence du recteur, CTA qui a pour ordre du jour toutes les mesures qui poursuivent la destruction de notre statut, de notre salaire, et de nos conditions de travail (réforme territoriale, suppression de postes. Quelle provocation, à l’heure même où les enseignants sont engagés dans une grève historique pour la défense de leurs retraites, et de leur statut !

Aujourd’hui, à l’appel de l’AG éducation Île-de-France, se tient une nouvelle réunion de coordination contre le bac Blanquer dans les lycées. Le SNFOLC 75 y sera présent.

Benoît Connétable

Retourner au contenu | Retourner au menu